Articles

Au-delà de « balance ton porc », le harcèlement.

Qu’en est-il des enfants ?

Un mouvement comme « balance ton porc » a entraîné des lois qui visent à interdire toute atteinte désagréable et agressive envers les femmes dans le cadre du travail. Une question fut posée : jusqu’où c’est une atteinte ? Jusqu’où est-ce une tentative de séduction ? La tentative de séduction est-elle dans tous les cas forcément "importunante" ? Bien entendu, je suis contre le fait de pouvoir être importunée impunément.
Toute cette polémique me fait revenir sur un sujet qui me préoccupe beaucoup plus : le harcèlement envers les enfants. Est ce qu’on se préoccupe avec autant de sévérité et avec autant d’implication sur ce qui se passe dans toutes les cours de récréation où des enfants se font vraiment importuner, maltraiter, attaquer, ridiculiser, humilier ? La fameuse boulette de papier tous les jours derrière la tête…. le cartable que l’on vide par terre... les bousculades…. en général par le ou les mêmes. Et là, y a-t-il des lois ? Y a-t-il vraiment une préoccupation Nationale qui a considéré sérieusement ce climat délétère et extrêmement anxiogène pour les enfants victimes ? De plus, ils sont dans l’impossibilité de travailler correctement en classe, au lieu d’être dans une école qui les sécurise et les protège. Il m’est difficile d’accepter qu’un ministre concerné n’en fasse pas une priorité. Il est élémentaire et indispensable qu’un enfant soit à l’école dans un environnement sécurisé et bienveillant.

Image d'illustration de cet article "Au-delà de « balance ton porc », le harcèlement." par ed