Articles

RÊVER

Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve.

Cette citation de Saint Exupéry (Terre des Hommes) est pour moi fondamentale....

L’enfant puis l’adolescent possède une puissance de rêve, une puissance d’imagination, une puissance de créativité sans limites. Je crois que si l’adulte a pu préserver cette richesse inouïe en lui, alors il existe vraiment. Alors, il sera présent à lui-même et au monde, attentif à se porter bien, capable à la fois d’élan et de sagesse. Or le projet des parents peut venir tuer le rêve. Si l’adolescent se risque à communiquer sur ce qui le fait vibrer, ce qui serait susceptible de lui donner toutes les énergies, il n’est pas rare qu’il subisse une brusque invalidation à l’aide d’un retour à la raison radical : dans le meilleur des cas ce peut être « hou ! Commence pas aller à l’école, après on verra ! ». Pire encore, il peut entendre : « arrête de rêver ! ça, c’est pas pour toi ! ».

Je revois encore les yeux émerveillés de P. jeune femme de 28 ans, rencontrée au cours de journées organisées par un Centre Social de Marseille, pour aider des femmes du quartier à reprendre confiance en soi. Au cours de ces journées, je propose souvent d’exprimer un rêve fou, celui auquel on ne se croit pas autorisé. Elle nous a expliqué comment, élevée dans un village SOS enfants, elle avait osé exprimer le vœu de devenir directrice de crèche et comment elle avait été sévèrement renvoyée au projet de devenir femme de ménage par une Assistante Sociale sous prétexte qu’elle ne maitrisait pas suffisamment l’orthographe. Je ne lui ai naturellement pas promis qu’elle pourrait devenir directrice de crèche, mais nous avons détaillé ce qu’il faudrait qu’elle fasse pour espérer le devenir. La semaine suivante, elle m’écrivait en m’annonçant avec une immense fierté qu’elle s’était inscrite au cours du soir. Elle me donne de ses nouvelles de temps à autre et me dit tout le plaisir qu’elle éprouve à progresser.

Image d'illustration de cet article "RÊVER" par ed